Un traitement pour l’entourage

Lorsque l’on a été en contact avec un enfant atteint de la scarlatine, il peut y avoir des risques de contagion. Généralement, étant enfant, on s’immunise même lorsque l’on n’a pas été atteint par la scarlatine. On estime alors que 80% des personnes âgées de plus de 12 ans sont déjà immunisées contre cette pathologie. Cependant, il reste malgré tout un certain risque, si l’on est dans les 20% restants, et il n’existe aucun moyen de savoir si vous êtes déjà protégé ou non par votre système immunitaire. Sachant que la maladie est contagieuse même en période d’incubation, vous ne pourrez pas vous en protéger efficacement, puisque vous n’aurez pas à votre connaissance la présence de la maladie chez le futur malade. Il est donc important d’avoir recours à un traitement, envisageable pour la famille, ainsi que tous ceux qui ont été en contact avec ce malade, avant ou après l’apparition des symptômes.

Des antibiotiques pour la famille

Pour ce faire, sachant qu’il n’existe pas de vaccin, vous serez également soumis à cette antibiothérapie préconisée pour le malade lui-même. Généralement, les médecins proposent 5 jours de traitement à la pénicilline afin de prévenir éventuellement une infection de la scarlatine quand on fait partie de l’entourage du malade. Cela permettra alors d’éloigner les risques d’infection et de déclaration de la maladie, puisque les antibiotiques agissent tout de suite. En 24h environ, les bactéries commencent à être affaiblies par cette antibiothérapie, et par le biais de ce traitement, vous pourrez éviter les désagréments liés à la maladie. Elle est susceptible de nécessiter un arrêt maladie d’une quinzaine de jours environ, il est donc intéressant de se pencher sur cette solution si l’on pense avoir un risque d’infection. L’expression selon laquelle il vaut mieux prévenir que guérir prend tout son sens dans le cas de la scarlatine.

3 commentaires

  1. nadpopof

    Bonjour je vous laisse ce petit mot pour vous dire qu’a 2 reprise l’école ou vont mes enfants à laisser passer la scarlatine en l’espace de 2 mois et juste a la fin de l’école pour les vacances j’ai remis mes enfants pour en recuppérer les cahiers de classe , quelques jours après fièvre, vomissement, bouton et peau de crapau , merci l’école d’avoir refilé la scarlatine a mes enfants , je trouve innadmissible qu’à 2 reprise cette école n’est pas pris la peine de fermé ses classes . car j’ai eu très peur pour ma petite qui n’est encore pas guérie et le fait d’en saigné du nez tellement que la fièvre et monté , enfin , a savoir qu’un enfant malade sous toutes ses formes n’a rien a faire à l’école, si les parents fesais un peut plus attention ainsi que les enseignents , il y aurai un peu moin de contagions ,mdr

     
  2. PROUST

    Bonjour

    J ai 69 ans et j ai été en contact avec un enfant de 5 ans qui a développé la scarlatine 9 jours avant la déclaration et la veille de la déclaration de la maladie . Je voudrais savoir si j ai un risque de l attraper .
    Merci de bien vouloir m avertir.

     
  3. Pierre-André

    Bonjour,

    J’aimerais savoir pendant combien de temps un enfant atteint de la scarlatine est contagieux ?
    Ma fille a déclaré sa maladie dimanche (fièvre, mal de gorge). Nous sommes allés chez le médecin aujourd’hui (jeudi suivant), le diagnostic a été prononcé (scarlatine).

    Elle doit suivre maintenant un traitement antibiotique.
    Quand est-ce qu’elle pourra reprendre l’école ? Sans qu’elle contamine toute l’école …

     
Ajouter un commentaire